Les lieux

– Ile aux Aigrettes –
Dans le lagon fabuleusement coloré du sud-est de l’île Maurice se trouve la réserve naturelle de l’Ile-aux-Aigrettes, un îlot jadis rattaché à l’île principale avant la montée du niveau de la mer. Cet isolement a permis de sauver le seul morceau de forêt côtière sèche originelle de l’île Maurice et plusieurs espèces endémiques avec. Depuis, elle s’est enrichie d’autres espèces endémiques menacées provenant d’autres régions et îlots de l’île Maurice.

– Le parc national des Gorges de la Rivière Noire –
Géré par le National Parks and Conservation Service (NPCS), un organisme gouvernemental, le parc de 67 Km² abrite plusieurs espèces endémiques de faune et de flore. Ce parc offre de beaux sentiers de randonnée grâce à sa topographie pentue, offrant des vues à couper le souffle, une variété de types de forestation ainsi que des microclimats.

Le Contexte

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF ) a été créée en 1984 et s’est engagée dans des programmes de conservation d’espèces que son fondateur, Gerald Durell, avait lancés en 1976 et qui ont permis de sauver le pigeon rose et la crécerelle de Maurice de l’extinction.

Le Concept

La Mauritian Wildlife Foundation gère les visites et excursions à et autour de l’Ile-aux-Aigrettes et sont les bénéficiaires des droits d’entrée pratiqués. Dans les gorges de la rivière Noire, la Wildlife effectue des travaux quotidiens de conservation et propose des excursions d’observation des oiseaux, guidées par ses biologistes.

L’accent

Les espèces de flore, d’oiseaux et de reptiles menacées d’extinction.

Les excursions et les activités

Parmi les circuits proposés, nous avons retenu les suivants :

– Visite guidée de l’Île-aux-Aigrettes –
Les navettes de MWF embarquent à moins d’un kilomètre de l’îlot. Les visites menées par des éco-guides vous emmènent à travers la forêt sèche pour un aperçu de la biodiversité de l’île Maurice, dont l’îlot est un échantillon, ainsi qu’un aperçu des travaux et des réalisations de la fondation depuis qu’elle en a repris la gestion en 1985.
Durée de la visite: 90 à 120 minutes. Heures de départ: Du lundi au samedi 09.30, 10.00, 10.30, 13.30, 14.00, 14.30 – Dimanche 09.30, 10.00, 10.30.

– La tournée prolongée –
Après la visite guidée de l’îlot, le bateau glissera sur les eaux cristallines, en direction du parc marin de Trou Moutou à Blue Bay, 5 Kms plus loin, pour une baignade et une séance de snorkeling.
Le déjeuner pique-nique est servi sur une petite plage de l’île des deux Cocos.
Débutvers 10 heures – Durée: ½ journée – Réservation préalable nécessaire.

– Le circuit des îlots du sud-est –
Entre la visite guidée et la séance de snorkeling, visitez les îlots historiques de Ile au Phare (ou Ile aux Fouquets) et L’île de la Passe; toutes deux ayant une importance historique capitale puisqu’elles ont été le théâtre de l’une des plus féroces batailles navales de l’histoire coloniale, entre Français et Britanniques. Afin de rendre cette journée complète, cap sur la Case du Pêcheur, une table d’hôtes rustique qui sert de délicieuses spécialités locales sous des kiosques au toit de chaume autour d’une piscine et d’une réserve de crabes et de poissons.
Journée complète – Réservation préalable nécessaire

– Visite guidée d’observation des oiseaux –
Randonnée à Pétrin, la région la plus élevée du parc national des Gorges de la Rivière Noire, avec un biologiste de la MWF et découvrez les espèces rares à menacées d’oiseaux endémiques de Maurice et/ou des îles Mascareignes. Les espèces que l’on peut observer dans cette région sont :
– Le pigeon des mares (Nesoenas mayeri) – Approx. 400 individus à l’état sauvage – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
– La crécerelle de Maurice (Falco punctatus) – Approx. 350 individus à l’état sauvage (contre seulement 4 en 1974) – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
– La « Grosse Cateau Verte » (Psittacula eques) – Approx. 400 individus à l’état sauvage – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
– Le Fody de Maurice (Foudia rubra) – Approx. 700 individus dans la nature – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
– L’Olive oeuil blanc (Zosterops chloronothos) – Approx. 300 individus dans la nature – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger critique d’extinction.
– La pie-grièche écossaise (Lalage typica) – 200 – 360 individus à l’état sauvage – Statut Liste rouge de l’UICN : vulnérable.
– Le Gobemouche Paradis des Mascareignes (Terpsiphone bourbonnensis) – Statut Liste rouge de l’UICN : préoccupation mineure.
– Le Bulbul de l’île Maurice (Hypsipetes olivaceus) – 900 individus à l’état sauvage – Statut Liste rouge de l’UICN : vulnérable.
Randonnée facile de 3 à 4 heures – Réservation préalable nécessaire.



    Divers

    Visites guidées

    Excursions en bateau à l'île Maurice

    Balades en bateau

    Observation des oiseaux

    Activités d'exploration à l'île Maurice

    Exploration

    Eco-tourism visits & excursions in Mauritius
    Birdwatching in the Black River Gorges National Park in Mauritius

    Autres expériences

    Les lieux

    – Ile aux Aigrettes –
    Dans le lagon fabuleusement coloré du sud-est de l’île Maurice se trouve la réserve naturelle de l’Ile-aux-Aigrettes, un îlot jadis rattaché à l’île principale avant la montée du niveau de la mer. Cet isolement a permis de sauver le seul morceau de forêt côtière sèche originelle de l’île Maurice et plusieurs espèces endémiques avec. Depuis, elle s’est enrichie d’autres espèces endémiques menacées provenant d’autres régions et îlots de l’île Maurice.

    – Le parc national des Gorges de la Rivière Noire –
    Géré par le National Parks and Conservation Service (NPCS), un organisme gouvernemental, le parc de 67 Km² abrite plusieurs espèces endémiques de faune et de flore. Ce parc offre de beaux sentiers de randonnée grâce à sa topographie pentue, offrant des vues à couper le souffle, une variété de types de forestation ainsi que des microclimats.

    Le Contexte

    La Mauritian Wildlife Foundation (MWF ) a été créée en 1984 et s’est engagée dans des programmes de conservation d’espèces que son fondateur, Gerald Durell, avait lancés en 1976 et qui ont permis de sauver le pigeon rose et la crécerelle de Maurice de l’extinction.

    Le Concept

    La Mauritian Wildlife Foundation gère les visites et excursions à et autour de l’Ile-aux-Aigrettes et sont les bénéficiaires des droits d’entrée pratiqués. Dans les gorges de la rivière Noire, la Wildlife effectue des travaux quotidiens de conservation et propose des excursions d’observation des oiseaux, guidées par ses biologistes.

    L’accent

    Les espèces de flore, d’oiseaux et de reptiles menacées d’extinction.

    Les excursions et les activités

    Parmi les circuits proposés, nous avons retenu les suivants :

    – Visite guidée de l’Île-aux-Aigrettes –
    Les navettes de MWF embarquent à moins d’un kilomètre de l’îlot. Les visites menées par des éco-guides vous emmènent à travers la forêt sèche pour un aperçu de la biodiversité de l’île Maurice, dont l’îlot est un échantillon, ainsi qu’un aperçu des travaux et des réalisations de la fondation depuis qu’elle en a repris la gestion en 1985.
    Durée de la visite: 90 à 120 minutes. Heures de départ: Du lundi au samedi 09.30, 10.00, 10.30, 13.30, 14.00, 14.30 – Dimanche 09.30, 10.00, 10.30.

    – La tournée prolongée –
    Après la visite guidée de l’îlot, le bateau glissera sur les eaux cristallines, en direction du parc marin de Trou Moutou à Blue Bay, 5 Kms plus loin, pour une baignade et une séance de snorkeling.
    Le déjeuner pique-nique est servi sur une petite plage de l’île des deux Cocos.
    Débutvers 10 heures – Durée: ½ journée – Réservation préalable nécessaire.

    – Le circuit des îlots du sud-est –
    Entre la visite guidée et la séance de snorkeling, visitez les îlots historiques de Ile au Phare (ou Ile aux Fouquets) et L’île de la Passe; toutes deux ayant une importance historique capitale puisqu’elles ont été le théâtre de l’une des plus féroces batailles navales de l’histoire coloniale, entre Français et Britanniques. Afin de rendre cette journée complète, cap sur la Case du Pêcheur, une table d’hôtes rustique qui sert de délicieuses spécialités locales sous des kiosques au toit de chaume autour d’une piscine et d’une réserve de crabes et de poissons.
    Journée complète – Réservation préalable nécessaire

    – Visite guidée d’observation des oiseaux –
    Randonnée à Pétrin, la région la plus élevée du parc national des Gorges de la Rivière Noire, avec un biologiste de la MWF et découvrez les espèces rares à menacées d’oiseaux endémiques de Maurice et/ou des îles Mascareignes. Les espèces que l’on peut observer dans cette région sont :
    – Le pigeon des mares (Nesoenas mayeri) – Approx. 400 individus à l’état sauvage – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
    – La crécerelle de Maurice (Falco punctatus) – Approx. 350 individus à l’état sauvage (contre seulement 4 en 1974) – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
    – La « Grosse Cateau Verte » (Psittacula eques) – Approx. 400 individus à l’état sauvage – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
    – Le Fody de Maurice (Foudia rubra) – Approx. 700 individus dans la nature – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger.
    – L’Olive oeuil blanc (Zosterops chloronothos) – Approx. 300 individus dans la nature – Statut sur la liste rouge de l’UICN : en danger critique d’extinction.
    – La pie-grièche écossaise (Lalage typica) – 200 – 360 individus à l’état sauvage – Statut Liste rouge de l’UICN : vulnérable.
    – Le Gobemouche Paradis des Mascareignes (Terpsiphone bourbonnensis) – Statut Liste rouge de l’UICN : préoccupation mineure.
    – Le Bulbul de l’île Maurice (Hypsipetes olivaceus) – 900 individus à l’état sauvage – Statut Liste rouge de l’UICN : vulnérable.
    Randonnée facile de 3 à 4 heures – Réservation préalable nécessaire.

    Autres expériences