Ile Maurice - information complémentaire

Douane

Les services de douane et d’immigration sont assez stricts. Pour une raison inconnue, alors que d’énormes efforts sont faits pour attirer les touristes sur l’île, les agents de l’immigration semblent déployer autant d’efforts pour les décourager d’y entrer.

En ce qui concerne les douanes. Les plantes et extraits de plantes doivent être déclarés à la douane ; la canne à sucre est strictement interdite. Les animaux domestiques doivent passer par une quarantaine pour une période plus longue que le plus long séjour touristique ; considérez que voyager à Maurice avec votre animal n’est pas possible.

Toutes les drogues sont tout simplement interdites et les personnes qui tentent d’en prendre sont toutes considérées comme des trafiquants et sont envoyées directement en prison. Bien que le système judiciaire s’efforce de traiter les affaires des étrangers plus rapidement, le risque global de passer un trop long séjour en prison est réel.

Tenue Vestimentaire

Veuillez garder en tête que l’Ile Maurice n’est pas qu’une destination tropicale pour une semaine. C’est un pays, une nation avec des villes, des bureaux, une population locale avec ses usages. Il est donc conseillé de ne pas se promener dans les villes et villages, ni de monter dans les bus en bikini ou en maillot de bain. D’abord par respect pour les autres personnes qui n’oseraient pas le faire, ensuite pour minimiser tout risque de harcèlement ou d’agression. Cela s’applique davantage aux femmes, car les Mauriciens sont tous des exhibitionnistes ; les hommes ne sont pas habitués à la peau nue, surtout dans les villages reculés non visités par les touristes. À la plage, les Mauriciennes restent souvent habillées, même lorsqu’elles se baignent… Pour votre confort et votre sécurité, évitez les bains de soleil intégraux partout dans l’île et le topless sur les plages publiques / visitées.

Santé
Services de santé et d'urgence à l'île Maurice

Les virus et les maladies transmissibles comme le paludisme sont bien maîtrisés et aucune vaccination n’est obligatoire. Les services de santé sont à la hauteur et plutôt efficaces. La situation concernant le Covid est évidemment différente.(Voir les détails sur les mesures du Covid pour les visiteurs touristiques sur cette page.

Les Mauriciens dont le système immunitaire est adapté aux menaces actuelles peuvent boire de l’eau du robinet et manger des fruits frais, car ils sont en sécurité. Cela ne veut pas dire qu’ils ne portent pas de virus qui peuvent causer quelques « turista » à ceux qui n’ont pas eu le temps de s’adapter.

Pour un meilleur séjour, ne buvez l’eau du robinet que si elle est filtrée, préférez l’eau en bouteille et évitez les glaçons, sauf s’ils sont faits d’eau filtrée. Les plats à emporter vendus dans la rue ne sont pas vraiment conformes aux normes, même s’ils sont délicieux. Les hôpitaux sont efficaces pour les cas d’extrême urgence mais ne sont pas des lieux de séjour confortables. Les cliniques privées sont de qualité moyenne à bonne mais ne sont pas nombreuses.

Sécurité
plage de La Cuvete à Grand Baie, Ile Maurice

En raison du niveau général d’éducation et d’un taux d’emploi élevé, Maurice reste une destination relativement sûre, avec un taux de criminalité correct. Il est toutefois préférable de ne pas se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment et surtout avec une mauvaise attitude. Certaines choses peuvent être faites, d’autres non ; vous trouverez ci-dessous des informations supplémentaires qui peuvent vous aider.

Rencontrer et échanger avec des Mauriciens illuminera votre séjour ; à vrai dire, faire le contraire enlève tout le charme d’un voyage à l’île Maurice. Cependant, les relations doivent être tissées avec discernement, presque un cadre. Les différences entre les cultures, les mœurs et les coutumes font que certaines interactions, certains gestes, actions et discours ne sont pas toujours perçus comme on le souhaiterait ou comme on l’attend. Parmi les particularités des Mauriciens, deux sont importantes à retenir.

Le Mauricien prend souvent la gentillesse pour de la stupidité ou pour un signe qu’il a maintenant tous les droits. Cela peut s’accompagner d’un soupçon d’ingratitude. Par exemple, un chauffeur (de taxi ou de minibus) appelé une fois, essaiera toujours d’obtenir plus d’affaires, au point de devenir un peu « lourd ». Pour certains, les pourboires sont un « dû », au point qu’ils ne jugent pas nécessaire d’être d’abord obligeants. En fait, être serviable est honteux à leurs yeux. Plus important encore, les Mauriciens peuvent devenir « mateux » et irrespectueux à la suite d’un acte ou d’un geste généreux. (Voir ci-dessous à propos des chauffeurs de taxi). Proposez un verre à un Mauricien, il choisira le plus cher, proposez une bière, il en demandera une autre, et à partir de là, il s’adressera à vous par votre prénom.

L’autre particularité s’inscrit dans la lignée de la première et s’applique aux femmes. Une femme inhabituellement amicale est considérée comme consentante, voire invitante à une relation plus profonde, si elle ne le fait pas sur le champ. Ce problème est alimenté par une forme de tourisme sexuel féminin avec des « sugar mums » de tous âges.

Marché à l'est de l'île Maurice

Pour en revenir à la question de la sécurité, si vous n’êtes pas sûr de vos capacités de discernement, sachez que les mauriciens ont des repères fixés dans les rôles que chacun se voit attribuer et qu’il est souvent préférable de laisser les interactions être limitées et encadrées par ceux-ci. De cette façon, les relations avec un excursionniste se limiteraient à l’excursion, un chauffeur ne descendrait du véhicule dans votre jardin que si c’est pour vous ouvrir la porte. Si vous avez des bagages, assurez-vous que le conducteur commence à en soulever un en premier, etc. Une règle d’or, ne laisser personne entrer dans la maison.

Lorsque vous êtes à la villa, assurez-vous que les sacs à main, les appareils photo ainsi que votre argent sont rangés en toute sécurité. Il est conseillé de les cacher ou de les enfermer dans un coffre ou une armoire. Les délits les plus courants sont les petits vols opportunistes. Dans la plupart des cas, c’est la négligence des invités qui a rendu cela possible. Il suffit de laisser un appareil photo sur la table à manger pendant la sieste ou la lecture sur la plage.

Toutes les villas sont équipées d’un système d’alarme. Ils peuvent être un frein mais ne sont pas seulement dissuasifs ; ils peuvent permettre une fermeture moins stricte des portes et des fenêtres, notamment pour ceux qui n’aiment pas la climatisation. Après tout, il est si triste de supprimer l’odeur et le bruit de la mer, le chant des oiseaux et les rayons orangés du soleil au lever du jour…

Réseau routier
Conduire à Maurice

Est-il nécessaire de louer une voiture à l’île Maurice ? Est-il raisonnable de conduire ?
Conduire à l’île Maurice peut être une expérience inoubliable ; comme marcher dans les rues d’ailleurs, car le style de conduite mauricien est assez incivil et inconscient. La conduite se fait à gauche, mais la plupart des gens conduisent au milieu de la route car elle est souvent bordée de piétons, de chiens, de poules et de nids de poule.

Il suffit d’adopter un style de conduite différent consistant à rouler à la même vitesse que les autres, à faire clignoter les phares et à klaxonner plus que nécessaire pour s’attendre à ce que tout se passe à tout moment. Facile ! Les bus sont particulièrement agressifs, roulant à toute allure sur les routes étroites, essayant de dépasser leurs concurrents pour obtenir plus de passagers au prochain arrêt. Faire du vélo ou du scooter dans les villes et villages à forte circulation peut être dangereux.

Louer une voiture à l’île Maurice est néanmoins un plus car, il faut le dire encore une fois, il y a tant de curiosités à saisir. La conduite révèle plus que des paysages magnifiques, elle permet de saisir ces moments anecdotiques, ces clins d’œil à la vie réelle, ces révélations sur les facettes typiques de l’île Maurice que ceux qui restent autour de la piscine de l’hôtel ne saisiront jamais. La location d’une voiture permet aussi de s’arrêter ici et là, pour prendre un instantané ou acheter quelque chose chez le marchand du bord de la route, juste pour entamer une conversation. N’est-ce pas un vrai voyage ?

Chauffeurs de Taxi

Véritables ambassadeurs autoproclamés, ils peuvent vraiment rendre un séjour plus complet ou gâcher une journée. Pour éviter les indésirables, nous vous suggérons de n’utiliser que ceux que nous recommandons. Sachez que vous n’êtes pas obligé de les inviter à partager votre repas lors d’une excursion touristique. Une scène souvent observée dans les restaurants : un chauffeur de taxi qui déguste une écrevisse tandis que ses clients, qui ont choisi des repas plus légers pour limiter les coûts, attendent qu’il termine. Sachez aussi que s’ils choisissent les écrevisses, ce n’est pas parce qu’ils les aiment, mais pour gonfler la facture sur laquelle ils touchent des commissions. Voici une double punition pour avoir été gentil.

Les compteurs de frais de taxi ne sont pas obligatoires et on les trouve rarement à bord des taxis. Avant d’en prendre un, assurez-vous d’avoir en tête les tarifs indicatifs et soyez ferme en cas de négociation. N’essayez pas d’utiliser la concurrence comme un levier, ils sont solidaires. Il ne sert à rien non plus d’essayer d’obtenir un taux inférieur à celui du marché. Les taxis de l’île Maurice ont tendance à être très chers mais cela ne signifie pas qu’ils gagnent beaucoup d’argent avec cette activité.